Actualités viticoles

Val de Loire Le hockey pour promouvoir une AOC

Publié le vendredi 31 octobre 2014 - 15h05

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Le syndicat des vins de Touraine-Azay-le-Rideau est devenu partenaire de l’équipe de hockey sur glace de Tours (Indre-et-Loire). Une bonne opération pour cette petite appellation qui se fait ainsi mieux connaître tout en rajeunissant son image.

Deux joueurs de hockey posent, une bouteille de vin de Touraine-Azay-le-Rideau en main, aux côtés de Pascal Pibaleau (à gauche), président de l’appellation, et de Quentin Bourse, directeur du syndicat.

Deux joueurs de hockey posent, une bouteille de vin de Touraine-Azay-le-Rideau en main, aux côtés de Pascal Pibaleau (à gauche), président de l’appellation, et de Quentin Bourse, directeur du syndicat.

« Le hockey sur glace est un sport très populaire et les Remparts ont une forte image sur le plan local », indique Quentin Bourse. Ce jeune vigneron de 28 ans est directeur du syndicat des vins de Touraine-Azay-le-Rideau depuis quelques mois. Il a vite vu l’intérêt d’un partenariat avec l’équipe des Remparts de Tours. Troisième du championnat de D1, elle attire un large public lors de ses matchs à domicile, lesquels se jouent dans une ambiance déchaînée.

Invités durant l’été à venir passer une journée à Azay-le-Rideau (Indre-et-Loire), les hockeyeurs ont bénéficié d’une visite privée du château, d’une dégustation et d’un pique-nique dans les vignes. Depuis le début de saison, fin août, la publicité des vins de l’AOC s’affiche sur la balustrade entourant la patinoire. À chaque fin de match à domicile, une bouteille est offerte au meilleur joueur de chaque équipe et tous deux posent pour une photo devant la bannière du syndicat.

Un joli coup pour cette petite appellation de rosés et de blancs (34 ha, 1 200 hl en moyenne), à la notoriété confidentielle : « Ce partenariat nous permet de sortir des codes habituels du vin, d’élargir et de renouveler la clientèle. Nos vins sont frais, ils sont faciles à boire, ils ont les atouts pour séduire les jeunes adultes », expliquent Quentin Bourse et Pascal Pibaleau, président du syndicat.

BURGERS ET HIP-HOP

Le syndicat des vins de Touraine-Azay-le-Rideau a également lancé une nouvelle communication décalée et ludique avec le slogan « Restons calmes et buvons les vins d’Azay-le-Rideau » (en référence à une célèbre affiche britannique indiquant « Keep calm and carry on », restez calme et continuez, et à une bande-dessinée, « Restons calme et buvons frais », de Tramber) diffusée sous forme de cartes postales, affiches et bannières.

Là aussi, l’objectif est de surprendre et d’attirer les nouvelles générations. Et Quentin Bourse n’est pas à court d’initiatives : « Nous organisons un autre partenariat avec un restaurant de burgers qui vient d’ouvrir à Tours et qui ne sert que des produits locaux. Il proposera des vins des vignerons de l’AOC avec une nouvelle cuvée tous les quinze jours ». Le jeune directeur espère également bientôt associer l’appellation à un groupe local de hip-hop électro.

Ingrid Proust

Ces articles peuvent également vous intéresser

Cognac
Les livreurs d’Hennessy très confiants veulent renouveler leur vignoble

Publié le 16 mai 2014

Val de Loire
Les vins de Vouvray convolent avec les fromages

Publié le 05 mai 2014

Côtes du Rhône
Un négociant propose un acompte avant la récolte

Publié le 20 mars 2014

Vallée du Rhône
Un négociant et une coop dans le même chai

Publié le 14 mars 2014

Base levures oenologique pour vinification
Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin